Cette année je pose des intentions et non des résolutions !

Ah les bonnes résolutions de janvier ! Qui n’a pas déjà déclaré avec force et conviction :  » Au 1er janvier j’arrête de fumer! « , « Je me mets au régime ! », « Je fais du sport ! », « J’apprends le chinois ! « …. et au 15 janvier on lâche progressivement nos bonnes résolutions qui ne deviendront qu’un vague souvenir arrivées au printemps ! Ne restera qu’un sentiment de culpabilité et de découragement. C’est pour cela que cette année je parlerai d’intentions et non de résolutions, car la résolution implique une obligation de résultat. Si ce résultat n’est pas obtenu cela ne fera que renforcer une mauvaise image de soi alimentée par des phrases négatives du type :  » C’était couru d’avance, je n’ai aucune volonté « ,  » Je ne sais pas pourquoi j’ai essayé de toutes façons je suis trop nulle  » etc…. J’en parle en connaissance de cause ! C’est pour cela que cette année je n’ai prononcé aucune résolution car c’est se mettre une pression bien inutile.

L’intention est plus douce avec une notion peut-être un peu spirituelle. C’est un cheminement vers un changement plus profond avec une volonté forte et ancrée, une réalisation clairement formulée. La démarche est plus positive à l’inverse de la résolution qui part souvent d’un sentiment négatif pour correspondre aux stéréotypes que la société nous impose.

Dans le cas de la perte de poids, si vous vous imposez un régime restrictif avec des activités physiques qui ne vous satisfont pas, mais juste pour ressembler aux mannequins des magasines ou à la copine super canon, c’est forcément voué à l’échec. Attention, bien sûr qu’il est important de bien se nourrir, d’éviter de prendre du poids et de pratiquer une activité physique (surtout après 45 ans) mais il faut que cette volonté soit impulsée par un désir sincère. La résolution vous dictera : « Je veux perdre 5 kgs en 2 mois », l’intention sera : « Je veux me sentir bien dans mon corps, le sentir plus harmonieux et ceci sur le long terme ». Dans le premier cas, on risque de se mettre à la diète et avoir une alimentation totalement déséquilibrée, impossible à tenir sur le long terme. Nous avons toutes connues ou entendues parler des régimes dévastateurs à effet yoyo. La perte de poids peut être spectaculaire mais la reprise aussi ! Dans le deuxième cas, le désir est moins superficielle et plus profond, on désire tendre vers des changements d’habitudes alimentaires d’une manière plus consciente pour aller vers un bien-être.

Il est important de coucher son ou ses intention(s) sur papier et de les relire une ou plusieurs fois par jour à haute voix pour bien s’en imprégner. On agit ainsi sur la loi de l’attraction, c’est une pratique très répandue en orient, beaucoup moins en occident. Les tibétains, les Indiens d’Amérique… « appellent les forces de l’univers » depuis des millénaires. Ils n’écrivent pas leurs intentions mais font des offrandes à la nature. C’est l’action qui est importante pour matérialiser nos désirs. En effet, poser une intention n’est pas juste écrire une phrase sur un bout de papier et attendre que le « miracle » arrive. Il faut être actif et attentif à ce qui se passe autour de soi afin de capter les signes qui peuvent vous aider dans votre demande. Vous faites intervenir votre mental mais également une puissante énergie.

Une technique souvent utilisée est le tableau de visualisation. Cela consiste à coller des images représentants la vie que l’on aimerait avoir. On peut également utiliser un carnet dans lequel nos intentions seront notées avec les dates auxquelles on aimerait que celles-ci se concrétisent. Cela permet d’identifier précisément et de matérialiser  l’intention dans notre réalité.

Et vous, résolutions ou intentions ?

4 Replies to “Cette année je pose des intentions et non des résolutions !”

  1. Une résolution, c’est un ‘petit chef’ intérieur qui nous dirait – Fait ça ! Et tout le monde sait que les petits chefs sont insupportables et qu’on écoute pas leurs ordres.
    Ces intentions me semblent une bonne façon d’aborder la chose pour qu’elle se réalise.

    1. En effet c’est une manière d’aborder nos objectifs avec plus de douceur et sérénité !

  2. Très bon article isabel ! Je te suis dans ton raisonnement et effectivement il faut se fixer des objectifs atteignables que pour de bonnes raisons. Moi j’ai décidé de consommer moins mais mieux. Je compte absolument m’y tenir car c devenu une évidence pour moi. Bonne journée 😁💋💋

    1. Tant mieux si cela fait écho en toi ! Bises

Laisser un commentaire