Prêtes pour une monodiète?

Qu’est ce qu’une monodiète?

Une monodiète consiste à ne consommer qu’un seul aliment pendant un repas. On peut choisir de faire une monodiète sur 1, 2 ou 3 repas pendant 1 à 3 jours (au-delà demander un avis médical suivant votre état de santé). La fréquence est à votre convenance, soit une fois par semaine sur un repas ou sur l’ensemble de la semaine, une fois par semaine ou même une fois par mois. Le principal étant de garder une notion de plaisir. Bien-entendu on évitera tout excitant (café, alcool…), mais rien ne vous empêche de mener une vie tout à fait normale en conservant vos activités.

 

Quels sont les bienfaits de la monodiète ?

Avec une pratique régulière, et quelle que soit l’option choisie, on réalise un drainage organique. Le but est de nettoyer notre organisme et de purifier le sang, pourvoyeur de nutriments. En effet, si nous accumulons trop de déchets notre sang s’épaissit et ne peut pas faire correctement son travail, à savoir distribuer les nutriments dans nos cellules d’une part, et évacuer les déchets métaboliques d’autre part. L’organisme qui se retrouve en restriction alimentaire (toute relative) puisera dans ses réserves et drainera les déchets, souvent sources de maladies courantes.

Pratiquer une monodiète régulièrement ou au changement de saison redonne un petit coup de fouet et diminue la fatigue car la fonction hépatique est réduite à son minimum.

Quels aliments  consommés pour une monodiète ?

  • La monodiète de pommes est facile car on peut la consommer crue ou cuite, en compote (sans ajouter de sucre) ou au four. L’avantage est que la pomme est rassasiante, elle facilite le drainage intestinal, elle est diurétique et anti-rhumatismale.
  • La soupe de légumes (sans tomates pour cause d’acidité) ou le bouillon est très apprécié aux premiers froids.
  • Les céréales comme le riz semi-complet, le sarrasin, le millet pour un repas un peu plus consistant.
  • Les pommes de terre cuites à la vapeur ou à l’eau (sans matières grasses les remplacer par des épices) , excellent moyen pour désacidifier l’organisme.
  • et biensûr les légumes et fruits de saison et notamment le raisin, préférez le chasselas pour sa peau fine (à éviter si vous êtes diabétiques) qui sont le garant du grand nettoyage du corps!

Personnellement je fais une monodiète de raisin sur le repas du soir 1 à 2 fois par semaine pendant une ou deux semaines en automne et je remplace un repas par du riz une fois par semaine : aucune fatigue à signaler, bien au contraire, et un ventre moins ballonné.

 

 

Pratiquez-vous la monodiète? N’hésitez pas à partager vos expériences !

Laisser un commentaire